B E R T R A N D    P H I L I B E R T    -    A R T I S T E    R É S I D E N T

M U S É E    J E N I S C H    V E V E Y    -    A v r i l    2 0 2 1

Évocation simultanée de la mémoire de l’individu et de la mémoire du musée


Au Musée Jenisch le travail réalisé par Bertrand Philibert est un tableau issu d’une réflexion sur la fermeture des musées durant la période de confinement due à l’épidémie de la COVID 19.


Dans un musée, devant un tableau, un siège attend un visiteur.


Chaque touche de peinture, ‘’pixel calligraphié’’ dans des peintures dorées, évoque à la fois le bois doré d’un cadre d’encadrement de tableau, le tableau lui-même, et une trace de mémoire sous plusieurs formes simultanément : une trace mnésique humaine individuelle, un souvenir récent ou ancien, une œuvre d’art physique (telles celles des musées), mémoire collective, un pixel de photographie numérique, une unité informatique de stockage numérique de données.

Mais la mémoire peut se perdre: oubli, œuvres du musée perdues, détruites accidentellement, en cours d’altération irréversible, effacement des souvenirs, mais aussi mémoire non mobilisable volontairement par la conscience, mémoire affective, involontaire de l’expérience extatique proustienne.


Une façon d’attirer l’attention sur les collections des musées qui, en nous faisant voir le monde à travers d’autres regards que le nôtre, conservent et rendent accessible notre mémoire collective, ancienne et contemporaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau mnésique  77,5  x 21 cm   acrylique sur bois