Les œuvres de Bertrand PHILIBERT, riches de couleurs et de sens
Maestro des couleurs et des perspectives, Bertrand Philibert pose la question de la mémoire, du temps et de l'espace.

 

La nouvelle exposition que dévoile Bertrand PHILIBERT à l'Office de Tourisme est issue d'un travail initié avant le confinement, mais aussi d'un cheminement personnel et artistique que le contexte a encouragé. Intitulée « Bleu festival », elle associe toute une palette de tons bleus et autant d'invitations à la sérénité, au voyage, à l'introspection.

« Alors que tous les lieux culturels étaient fermés, j'ai eu envie d'explorer cette mémoire à laquelle nous n'avions plus accès, explique-t-il. J'évoque aussi le rapport entre l'humain et les murs, entre lesquels nous nous sommes retrouvés pendant le confinement, et l'interface des écrans, une sorte de matrice qu'on nous fabrique. A mon sens, on ne voit p4as le monde tel qu'il est vraiment derrière un ordinateur. »
L'artiste porte donc son regard - et celui des personnages qu'il peint sur le bois - hors les murs. Certains contemplent la ville, perchés sur le toit d'un immeuble, un autre se laisse partir à la dérive, porté dans les airs par un ballon. « Celui-ci s'arrête devant un escalator surdimensionné, avec une tonne de bagages à ses pieds. » Comme pour interroger les visiteurs de l'expo : ne faut-il pas laisser derrière nous le poids qu'on porte sur nos épaules, pour s'alléger et mieux avancer ?
Formé en biologie moléculaire avant de s'orienter vers le dessin et l'architecture, Bertrand Philibert se joue des perspectives, des espaces et des pixels calligraphiés au fil de ses œuvres. Chaque pixel représentant un instant précis, imprégné dans notre mémoire tel une expérience temporelle. « Et tous ces points évoluent lorsqu'on se déplace dans les immeubles que je dessine, dans la ville. C'est une façon d'illustrer le temps qui s'écoule et la trace qu'il laisse dans notre cortex. » Le résultat, résolument abstrait, donne à réfléchir et à prendre de la hauteur.

Sonia LEGENDRE

L'Hebdo du vendredi - juin 2021