Regard croisé sur les liens qui unissent le bois, l’Homme et l’architecture


''Pour sa toute première exposition, Bertrand Philibert invite le public à porter un regard croisé et différent sur les liens qui unissent le bois, l’Homme et l’architecture.
Passionné par la nature, ce Châlonnais d’origine s’est d’abord consacré à la biologie avant que son autre passion pour l’architecture lui fasse découvrir l’utilisation des matériaux bruts (le béton, l’inox et surtout le bois) et leurs possibilités décoratives qui le marqueront profondément.
Effets de matière
Depuis 2004, il se consacre à l’artisanat d’art et utilise les techniques traditionnelles (peinture à l’huile ou acrylique, teintes à bois, vernis colorés, crayon, pastel sec, encre et gravure sur bois), souvent en les combinant. Dans ses panneaux de bois peints, il cherche à mettre en valeur l’esthétique et la singularité du bois : chaleur, texture, ondulation des fibres, nervosité, énergie organique. En conjuguant différentes techniques, il obtient des effets de matière, de modelé, de couleurs et de transparence.
Le bois reste en partie visible et participe ainsi entièrement à l’esthétique des œuvres. Les dessins sont réalisés sont réalisée au crayon et au pastel sec, techniques qui servent particulièrement ses intentions par leur rendu naturel, profond et vivant.

Ses réalisations trouvent sous les voûtes de La Chapelle un écrin idéal où les thèmes abordés entrent en résonance avec l’architecture du lieu où un dialogue s’instaure entre le visiteur, les œuvres et La Chapelle.''

 

Michel ZELAZNY

L'Union - mars 2014